#top
Accueil L'Ambassade Actions Consulaires L’Union des Comores Coopération Investissement et Commerce Liens utiles

AMBASSADE DES COMORES EN BELGIQUE

ALLEMAGNE | PAYS-BAS | LUXEMBOURG

MISSION AUPRÈS DE L’UNION EUROPÉENNE

#top

Unité - Solidarité - Développement

Ambassade de l’Union des Comores

Avenue Adolphe Lacomblé n°69
Belgique - 1030 Bruxelles

Téléphone : 02 779 58 38
Fax : 02 779 58 38
Courriel : mission@comoros-embassy.eu

© Copyright by Comoros Embassy in Belgium

AZALI Assoumani est né le 31 décembre 1959 à Mitsoudjé, Grande Comores.


Après l’obtention de son baccalauréat en 1977, il entre à l’Académie militaire royale de Meknès au Maroc, d’où il sort en 1981 avec un Brevet de parachutiste.


De retour aux Comores il gravit les échelons au sein des forces armées comoriennes ; de Chef de Section au Centre d’Instruction de Voidjou (1981-1983) à Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale de Développement (1998-1999).


En 1999 Il dirige l’interposition de l’armée pour éviter la guerre civile en pleine crise séparatiste de l’île d’Anjouan.


Devenu Chef de l’Etat, il initie un processus de réconciliation nationale qui, par les assises de Fomboni, donnera naissance à une nouvelle constitution qu’il fait adopter en 2001. Cette dernière fait passer la République Fédérale Islamique des Comores à l’Union des Comores, en accordant une large autonomie aux îles.


Dans le cadre des élections d’avril 2002, Azali Assoumani démissionne pour briguer la présidence, élections qu’il remporte avec 75% des voix.


Il devient le premier président de l’Union des Comores de 2002 à 2006. Pendant son mandat, il mène le pays à renouer avec le FMI et la Banque Mondiale, et engage des projets d’envergure telle que l’ouverture de l’Université des Comores.


Le 26 Mai 2016, il devient à nouveau Président de l’Union des Comores pour un mandat de 5 ans.


Le 4 juillet 2017 le Président Azali accède à la demande du Mouvement 11 août, un collectif issu de la société civile nationale d’organiser des assises nationales pour établir le bilan des 42 ans d’indépendance et poser de nouvelles bases d’un développement durable et inclusif. Les recommandations du document final des assises du mois de février 2018 a conduit à l’adoption de la constitution 2018 qui réorganise la présidence tournante pour permettre au président sortant de se présenter et que l’élection primaire au niveau insulaire soit remplacée par une élection générale à deux tours et sur l’ensemble du territoire national. Au niveau des îles, les gouverneurs puissent gouvernent sans commissaires et la suppression des conseils des îles.


Azali Assoumani démissionne pour briguer la présidence, élections de mars – avril 2019 qu’il remporte avec 59,05% des voix. Le 26 mai 2019, il entame un nouveau mandat de 5 ans renouvelable.

Biographie du président